HIP OPSESSION – CLOSING

HIP OPSESSION – CLOSING

Soirée de cloture du festival Hip Opsession 2019 avec Jarreau Vandal, Gros Mo, Dj Stresh, Skuna.

ENTRÉE GRATUITE AVANT 00H30

Jarreau Vandal est un jeune crack derrière les platines CDJ. Membre de l’escouade Soulection, le DJ néerlandais brille par l’adresse de ses sets. En attestent ses quelques passages en Boiler Room, qui rendent compte de sa désarmante facilité à passer d’un style à l’autre sans qu’aucune fracture ne se ressente. Comme son nom l’évoque en rendant hommage au célèbre chanteur de jazz Al Jarreau, il assemble ses références héritées du funk, du hip hop et du r’n’b et ses inspirations house et future beat. Il agrémente ses sélections d’edits et de remixes faits maison qui rendent ses mixes uniques. A force de vandaliser ses pistes préférées, Jarreau Vandal se met à produire quelques projets instrumentaux d’excellente facture. Impossible de résister à la vibe : la fête de clôture du festival promet de vous faire gagner une séance d’osthéo.

Gros Mo est devenu au fil des années l’une des figures fortes du rap du Sud. Le perpignanais se dévoile au public comme backeur de Nemir, au cours de leurs monstrueuses tournées au début des années 2010. L’homme de l’ombre du crew Next Level (En’Zoo, Everydayz…) sort du banc et fait un échange poste pour poste entre 2014 et 2016 avec ses deux premiers projets Fils de Pute et Les # de Gros Mo. Les morceaux comme #MALSAIN et Hoola Hoop amorcent son long drift vers un rap qui mélange les invocations au sheitan et les sonorités des tubes de l’été. 2018, Gros Mo roule une énième fusée et sort son premier album, Les étoiles, fait pour briller des années même après sa mort. Danse avec les starfoulah.

À la fin des années 90, la planète hip hop a les yeux rivés sur les démos de QBert, les concours DMC font salle comble et le scratch explose dans le monde entier. Stresh fait partie de cette génération de DJ’s qui ponce ses routines dans sa chambre en attendant son heure. Parallèlement, il bosse chez le disquaire T Maxx, à Châtelet, véritable antichambre du rap français où il vend les mixtapes d’Alchemist et les dernières sorties Stones Throw ; quand il ne peaufine pas ses techniques d’attaque aux platines. Quelques passages en studio avec Ali (Lunatic) et sur scène avec La Brigade, Youssoupha, ou plus récemment JP Manova et A2H, forgent son style solide et sa réputation d’entertainer.En 2015, Stresh remporte la compétition de turntablism Redbull 3style et finit vice-champion de France DMC. Il officie désormais avec le crew Hello Panam, qui milite pour le retour du fun sur le dancefloor. Pour la fête de clôture du festival, Stresh nous abreuvera de ses meilleures vibrations, passant du funk à la trap, puisqu’il n’est pas question d’ancienne ou de nouvelle école. T’avais jamais entendu de scratch français.

Skuna.Boi conçoit les instrumentaux de certains des MC’s les plus en vue du moment. Entre 2017 et 2018, le producteur rennais réussit à placer des beats pour Youv Dee, Colombine, L’Ordre du Périph, ou encore Chaman & Sully. Avec l’équipe Same Fam, il prend en siège les dancefloors du 1988 Live Club, à Rennes, et de l’Iboat, à Bordeaux, pour les transformer en traphouse. En bon magicien des ténèbres, Skuna affectionne la cuisine de laboratoire, les mélodies traficotées sur logiciels crackés et ne jure que par les basses amples et puissantes, conçues pour décoller les côtes des poumons. C’est sur qu’on va passer un bon moment. Ah Skuna Matata.

Préventes

samedi 2 mars 2019
23:55 — 06:00

DJ Stresh
Gros Mo
Jarreau Vandal
Skuna



Resident Advisor